DE MANE
(On trouve aussi de Manne, où de Mânes)

« Tiercé en fasce d’azur, d’argent et de gueules, l’azur chargé de 3 étoiles d’argent, l’argent,
d’une branche de laurier de sinople, le gueules, de trois barre d’argent. » (La Morinerie, p. 97)

 

François-Armand de MANE, vicomte de Mâne, seigneur de Couts, (Coux, commune de Chives, Charente-Maritime) participa aux assemblées de la noblesse de la Saintonge en 1789. Il a signé « M. de Mannes de Couts. » Décédé en 1821. Il avait épousé le 18 Avril 1769 Anne-Pétronille de Beaumont d’Echillais, dame de Montmalant, dont :

1 Victoire-Genevièvre de MANE, née le 13 Mai 1770.

____________

 

Clément de MANE, chevalier, seigneur du Gazon (Cherves-Châtelars, près de Montemboeuf, Charente) Il avait épousé Marie-Henriette de SAINTE-HERMINE, née Ca 1708. Elle décéda, le 16 Juin 1758 à Loiré sur Nie, et fut inhumée dans l’église. Dont :

1 Louis Clément de MANE, chevalier, seigneur du Gazon, épousa en 1756 Jacquette BABIN, fille de Philippe BABIN, écuyer, et de Françoise NESNARD, veuve de Jacques Charles de BONNETIE, seigneur de la Tour et de Puycerteau. (A.D 17, cote N° B 1106)
2 Françoise Henriette de MANE, née et baptisée le 23 Mars 1729, dans l'église Saint-Pierre de Loiré.
3 Jeanne de MANE, née le 28 et baptisée le 30 Avril 1730 à l'église Saint-Pierre de Loiré. Son oncle René Turpin de Crisse, fut son parrain.
4 Elisabeth Henriette de MANE du GAZON, baptisée le 9 Octobre 1732, dans l'église Saint-Pierre de Loiré.
5 Louise de MANE, baptisée le 22 Décembre 1743, dans l'église Saint-Pierre de Loiré. Ont été parrain Jean ACHART, et marraine Louise de MERCASTEL.
6 François Armand de MANE, qui suit.

François Armand de MANE, seigneur du Gazon et de La Vallée (Pinasseau, p. 204) décédé le 6 Juin 1784. Il est probable qu’il est décédé à Chaillevette (Charente-Maritime) puisqu’il habitait le domaine de Chassagne qui provenait de son épouse. Il épousa, le 10 Novembre 1758, Marguerite Marie Claire de BREMOND D'ARS, dame de Chassagne et d’Anville, née le 26 Août 1725, décédée le 8 Octobre 1777, à l'âge de 52 ans. Bernard TASTET, indique à l'âge de 49 ans. Elle sera inhumée dans la nouvelle église de Chaillevette achevée cette même année. (Bernard TASTET, p. 266) Dont :

1 Marie Claire Mélanie de MANE, née vers 1760 à Chaillevette (Charente-Maritime) décédée, le 22 Juin 1849 à Saintes, à l'âge de peut-être 89 ans, mariée le 14 Juin 1790, avec François-Louis THOMAS de BARDINES.
2 Armand de MANE, (?) enseigne de Vaisseau. Il est dit le dernier mâle de sa maison. (Mais selon Bernard TASTET, p. 266, Armand de MANE, n'aurait pas existé, et serait une invention du Baron de la Morinerie)
3 Marie-Rosalie-Henriette de MANE, née à Saintes, le 15 Juin 1763. Elle épousa M. le Chevalier de THAMING.
4
Clémence-Henriette de MANE, religieuse Hospitalière.
5
Marie-Monique-Armande de MANE, née à Saintes, le 26 Novembre 1766, (Bernard TASTET, p. 265, indique le 27 à Chaillevette) décédée à Saintes, le 7 Juillet 1838.
6
Antoine-Gaspard de MANE, né et baptisé, le 28 septembre 1767, (Jean Pinasseau) (Bernard TASTET, indique l'année 1768) dans l’église Saint-Pierre de Chaillevette. (Charente-Maritime) Il assiste au baptême, le 13 Juin 1774, d'Antoine-Gaspard CANEZ, le fils du délesteur de Chatressac. Mineurs, M. de Manne participa aux assemblées de la noblesse de la Saintonge en 1789, pour son fief de la Croix. Il fut autorisé par vénérable et discrète personne M. Elie-Dominique CASTIN de GUERIN de la MADELAINE, Abbé de Vaux, chanoines de l’église de Saintes, son curateur.

Certificat de Chérin pour être aspirant Garde de la Marine pour le port de Rochefort, le 19 Juin 1782. Aspirant Garde Marine, Garde de la Marine, le 1er Juin 1783.

Le 11 Juillet 1783, il est a bord du bâtiment "Ladour", commandé par le Capitaine DUCLOS, naufragé le 13 Février 1784.
Le 24 Avril 1784, il est a bord du bâtiment "Le Grave", commandé par le Capitaine LA FLOCHE, désarmé à Rochefort, le 18 Octobre 1784.
Le 23 Octobre 1784, il est a bord du bâtiment "Chien de Chasse", commandé par les Capitaines SAINT-ANDRE et BRYS, désarmé à Fort Royal, le 6 Juin 1787.
Le 7 Juin 1787, il est a bord du bâtiment "Le Coureur", commandé par les Capitaines SAINT-ANDRE et BRYS, désarmé à Fort Royal, le 7 Février 1788.
Le 8 Février 1788, il est a bord du bâtiment "Le Rhône", commandé par le Capitaine RIVIERE, désarmé à Brest, le 30 Mars 1788.
Le 9 Juin 1788, il est a bord du bâtiment "La Cigogne", commandé par le Capitaine de GARAT, désarmé à Rochefort, le 22 Octobre 1788.
Le 28 Avril 1789, il est a bord du bâtiment "La Moselle", commandé par le Capitaine CARDIGNAN, désarmé à Rochefort, le 29 Octobre 1789.
Le 30 Octobre 1789, il est a bord du bâtiment "Le Pilote de Judée", commandé par le Capitaine de NIELLY, désarmé à Brest, le 30 Décembre 1789.
Le 1er Février 1790, il est a bord du bâtiment "Le Pilote de Judée", commandé par le Capitaine de NIELLY, désarmé à Brest, le 12 Mars 1790.
Le 18 Mai 1790, il est a bord du bâtiment "La Moselle", commandé par le Capitaine FAYARD, désarmé à Rochefort, le 23 Juillet 1790.
Le 24 Juillet 1790, il est a bord du bâtiment "L'embuscade", commandé par le Capitaine D'ORLEANS, désarmé à Rochefort, le 13 Août 1790.

Emigré en Juin 1791. Arrivé au cantonnement d’Engheins, en Novembre 1791. Il fit la campagne de 1792, armée des Princes, dans la 1ere compagnie de Chasseurs à Cheval des officiers de la marine royale- campagne de 1793 et 1794, cadet au régiment de Saxe hussards - Entré en 1795 dans les Hussards de Rohan où il à servi comme maréchal des logis, lieutenant et capitaine jusqu’au 1er Mai 1798. Proposé pour la croix de Saint-Louis, les 17 et 20 Avril 1798 à Southampton, par le comte d’Hector et le vicomte de Saint-Riveul. Il serait mort à Philadelphie. Ses soeurs font déclaration à fin d’amnistie devant le préfet de la Charente-Inférieur, le 12 prairial an X, et sont invitées en foréal an XI à transmettre la preuve en forme de son décès. Une indemnité de 14.392 F fut partagée, en 1826, entre ses soeurs Marie-Monique-Josèphe-Armande, Claire Mélanie, veuve de François THOMAS DE BARDINES, et Marie-Henriette-Renée-Françoise, épouse de Jérôme de THAMAING. (Pinasseau, p. 204)

 


Notes Isolées

 

- Marguerite de MANES, est décédée avant le 13 Février 1689, date à laquelle se fit le règlement de la succession, entre son mari, ses frères, Jean des Mânes, chevalier, seigneur des Coux et Jacques des Mânes, chevalier, seigneur du Gazon et Guy Chabot, chevalier, comte de Jarnac, à qui elle avait légué l’usufruit (A.D 16, cote N° E 1982, minutes de P. Audoin, notaire) Elle épousa à Chassors (Charente) le 1er Mars 1677, Daniel HORRIC, décédé après le 22 décembre 1698, Sgr du Raby, de la Caillaudière, d'Estivalle et de la Grève. (Michel DORMOY)

- Jean de Mane, écuyer, seigneur du Gazon, épousa Marie de Culant, fille de Geoffroy de Culant, écuyer, seigneur de Saint-Même et du Verger-Beau et de Marie-Anne de Bonchamps, fille de René, écuyer, seigneur de Maurepart, et de Catherine de Meulles. (Beauchet-Filleau, Lettre C, p. 769)

Louis de Manes, épousa Jacquette TURPIN, tout les deux sont dit décédé avant le 5 Juillet 1689, dont :

Jacques de Manes, écuyer, sieur du Gazon épousa par contrat passé le 4 Juillet 1689 devant Maître BONNEAU, notaire. (Beauchet-Filleau, Lettre C, p. 769) Puis célébré à Saint-Même (Charente) le 5 Juillet 1689, (Tricoire, p. 134) Françoise Marie de CULANT, fille d'Isaac de CULANT, chevalier, seigneur d'Anqueville, et de Marie de CULANT.

1 Jean de MANES, baptisé à Saint-Même, le 11 Avril 1690, parrain Jean de MANES, chevalier.
2 Jacques Isaac de MANES, baptisé à Saint-Même, le 3 Mars 1691, parrain Isaac de CULANT, aïeul, marraine Jeanne GIRAUD.
3 Louis Daniel de MANES, baptisé à Saint-Même, le 21 Avril 1692. Parrain et Marraine : Daniel HORRIC, et Geneviève de CULANT.
4 Jacques de MANES, baptisé à Saint-Même, le 10 Mai 1693. Son parrain fut René DES JARDINS, et sa marraine Françoise de CULANT. Il décéda à Saint-Même, à l’âge de 4 mois, le 21 Août 1693.

Louis de MANES, seigneur des Coux. Il épousa, le 3 Février 1711, à Angoulême, Elisabeth Henriette Charlotte GUILLAUMEAU, fille de François GUILLAUMEAU, et de Suzanne Henriette MORINEAU. (Gilles DE LAVALLETTE)

Louis de MANES, écuyer, seigneur des Coux, épousa, le 20 Janvier 1780, Suzanne GALARD-BRASSAC DE BEARN, décédée le 17 Mai 1781 à Chives (Charente-Maritime) fille de Clément GALARD-BRASSAC DE BEARN, chevalier, seigneur de Blanzaguet et du Vivier-Jusseau, et de Catherine Jeanne de BOLOGNE. (Gilles DE LAVALLETTE)

Louis de MANES, écuyer, seigneur des Coux, épousa Louise où Elisabeth de CUMONT, décédée après le 17 Février 1736, fille de René de CUMONT, et de Marie de GIGOU. (Gilles DE LAVALLETTE)

 

Sources :
Abbé Joseph NADAUD : Nobiliaire du diocèse et généralité de Limoges. Tome 1, p. 616
Bernard TASTET : Chaillevette et les côtes de Saintonge - Edition du Croît-vif - Paris (1998) p. 265, 266, 279.
Léon Audebert La MORINERIE : La noblesse de Saintonge et d’Aunis convoqué pour les état généraux de 1789. Paris (1861) p. 97
Beauchet-Filleau : Dictionnaire des famille de l’ancien Poitou, Lettre C, p. 769
Abbé Gabriel TRICOIRE : Le Château d’Ardenne, p. 134
Jean PINASSEAU : l’Emigration Militaire - Paris (1974), p. 204
Table B.M.S de Saint-Même (Charente) A.G.C.
Communications de Monsieur Bruno VEILLON, Gilles de LAVALETTE, et de Michel DORMOY.

Sources Manuscristes :
Archives du Service Historique de la Marine de Rochefort, serie N° 1 M 10, document N° 4, etat de service de M. de Mânes.
A.G : 350/1
Archives Nationales : F7/5792, F7/5894, O3 2563, O3 2641.
BNF, Départements des manuscrists occidenteaux : Chérin 129, 214.

 


Dernière mise à jour, le mercredi 20 octobre, 2004

| Retour Armorial |